Journée Internationale des Personnes Agées (JIPA)

Historique

Par la résolution 45/016 du 14 décembre 1990, l’Assemblée Générale de l’ONU a décidé de la célébration le 1er octobre de chaque année, de la Journée Internationale des Personnes Agées (JIPA). La 1ère édition a ainsi eu lieu en 1991. Ladite résolution répond à la préoccupation grandissante de la communauté internationale à l’égard du vieillissement dont les premières manifestations à l’échelle planétaire se sont traduites près d’une décennie plus tôt, par le premier sommet mondial sur le vieillissement, tenu du 26 juillet au 06 août 1982 à Vienne en Autriche.
La volonté de l’ONU de voir les Etats prendre désormais en compte les préoccupations liées au vieillissement dans leurs politiques et programmes en vue d’apporter des réponses adéquates aux problèmes et attentes spécifiques des personnes âgées, se matérialisa par la suite en une série de mesures et rencontres dont :

- l’adoption par l’Assemblée Générale de l’ONU de la résolution 46/91 du 16 décembre 1991 énonçant les 5 principes directeurs en matière de promotion des personnes âgées ;
- l’adoption par l’Assemblée Générale de l’ONU de la résolution 47/5 du 16 octobre 1992 proclamant l’année 1999 « année internationale des personnes âgées » sous le thème générique de « une société pour tous les âges » ;
- l’adoption par l’Assemblée Générale de la Résolution 55/2 en 2000, invitant les Etats membres à un nouveau partenariat pour la réduction de l’extrême pauvreté à travers l’élaboration d’un calendrier d’actions à réaliser d’ici 2015, sous l’appellation de « Objectifs du Millénaire pour le Développement » (OMD) ;
- la tenue du 08 au 12 avril 2002 du deuxième sommet mondial sur le vieillissement à Madrid (Espagne) avec comme résultante la Déclaration politique et le Plan d’Action international de Madrid sur le vieillissement ;
- l’adoption par l’Union Africaine du cadre d’orientation stratégique et du plan d’action continental sur le vieillissement lors du Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement africains en juin 2002 à Durban (Afrique du Sud).

La mise en application de toutes ces mesures a conduit à l’élaboration au Cameroun du Document de Politique Nationale de Promotion et de Protection des Personnes Agées. Ce document fait un état des lieux de la situation des séniors, relève les problèmes et les besoins auxquels celles-ci font face au quotidien, et identifie des axes prioritaires sur lesquelles les actions du Gouvernement doivent être orientées pour la promotion d’une société inclusive pour tous. Il s’agit notamment de cinq (05)  axes ci-après :

-  Santé et bien-être, à travers la prise en charge sanitaire des personnes âgées indigentes, le renforcement de l’accessibilité des personnes âgées aux structures de prise en charge médico-sociale, le dépistage des pathologies liées au vieillissement par des consultations médicales régulières, l’alimentation équilibrée et la pratique régulière de l’activité physique et sportive ;

- Participation  des personnes âgées au processus de développement et à la vie sociale par la valorisation de leurs expériences et savoir-faire, le renforcement de la solidarité entre les générations et la reconversion des personnes âgées ;

- Environnement favorable et protecteur à travers le renforcement du cadre  institutionnel, juridique et règlementaire en matière de protection et de promotion des personnes âgées ;

- Amélioration du cadre de vie des personnes âgées à travers l’élaboration et la mise en œuvre d’une politique de l’habitat qui prend en compte les besoins des personnes âgées, la création des Centres de loisirs et d’un Conseil National sur le vieillissement;

- Recherche sur le vieillissement à travers la mise en place d’un programme de recherche sur le vieillissement, la formation des personnels spécialisés dans la prise en charge des personnes âgées.


Objectif général
Sensibiliser la communauté nationale sur la problématique du vieillissement et le renforcement de l’autonomie de la personne âgée, en vue d’optimiser ses possibilités de bien-être tout au long de son existence, et d’assurer sa pleine contribution à l’effort national de développement.

Objectifs spécifiques

- Promouvoir un vieillissement actif et sain ;
- Améliorer l’accès des personnes âgées aux services sociaux de base et aux infrastructures socio-économiques ;
- Valoriser et promouvoir les connaissances, l’expérience, le savoir-faire et le savoir-être des personnes âgées en tant qu’éléments clefs du développement social durable ;
- Mobiliser les personnes âgées elles-mêmes, en vue de leur pleine participation au développement socio-économique de notre pays ;
- Sensibiliser tous les partenaires sur l’importance de l’implication des préoccupations des personnes âgées dans tous les programmes et      projets de développement ;
- Vulgariser les documents d’orientation stratégique en matière de vieillissement existant au niveau international, panafricain et national ;
- Sensibiliser les jeunes et la communauté sur le changement d’attitude à l’égard des personnes âgées et le respect de leurs droits ;
- Susciter des initiatives visant à promouvoir des échanges mutuels et féconds entre les générations, la solidarité, la complémentarité et      l’harmonie intergénérationnelles ;
- Apporter des appuis multiformes, ponctuels et durables aux personnes âgées et à leurs structures d’encadrement dans le cadre de leur      autonomisation et de leur reconversion ;
- Sensibiliser la communauté nationale sur les fondements de la construction d’une société inclusive pour tous les âges.


Stratégies
- La Communication pour le Changement de Comportements (CCC) ;
- Le plaidoyer et le lobbying pour la réalisation des droits des personnes âgées ;
- Le renforcement des capacités ;
- La mobilisation du partenariat public et privé, bi et multilatéral.


Activités
- Réunions préparatoires ;
- Programmes radiotélévisés sur le thème et les sous thèmes de la journée ;
- Tables rondes ;
- Marche intergénérationnelle ;
- Visite des structures d’encadrement des personnes âgées ;
- Remise des dons aux personnes âgées et à leurs structures d’encadrement ;
- Production de documentaire sur le 3ème âge ;
- Organisation des rencontres intra et intergénérationnelles ;
- Dépistage gratuit des pathologies liées au vieillissement ;
- Cérémonie de célébration de la JIPA.


Partenaires
Administrations publiques et parapubliques :
MINAT, MINDDEVEL, MINADER, MINAC, MINCOMMERCE, MINCOM, MINSANTE, MINDEF, MINDCAF, MINEE, MINEPAT, MINEDUB, MINEPIA, MINEFOP, MINESEC, MINESUP, MINEPDED, MINFI, MINHDU, MINJEC, MINJUSTICE, MINPMEESA, MINPOSTEL MINPROFF, MINRESI, MINREX, MINSANTE, MINSEP, MINTOUL, MINTRANS, MINTSS, MINTP, DGSN, CNPS, ONACAM, SNI, CAMTEL, SOPECAM, CNDHL, FNE, FEICOM, CERAC.

Organisations internationales:
PNUD, FNUAP, CNUDHD, OMS, Synergies Africaines de lutte contre le SIDA et les souffrances.

Opérateurs économiques
Société civile/Confessions religieuses
Organisations d’encadrement des personnes âgées.

CONTACTS

Ministère des Affaires Sociales, Yaoundé, Avenue Marchand, Derrière le Musée National B.P 15 868 Cameroun

  • Téléphones: (+237) 222 222 958 / 222 231 107/ 222 232 483 / 699 712 527
  • E-mail: infos@minas.cm Fax : (+237) 222 231 162

compteur de visites

468883
Aujourd'hui
Hier
Cette Semaine
Semaine dernière
Ce mois
Mois dernier
Tout
1966
2081
12607
438149
54805
75171
468883

Ton IP: 3.235.174.99
2021-07-24 19:32
Top